• Twitter
  • Facebook
  • Flickr
Appelez-nous ! 04 27 44 89 17
 

BLOG


L’art des peintres en lettres !

Souvenez-vous de ces belles enseignes qui ornaient les rues de nos grands-parents. C’était plutôt classe n’est-ce pas ? 

Pour arriver à de tels résultats, on faisait appel à des artisans bien particuliers : les peintres en lettres.

Ces peintres spécialisés dans l’écriture et la décoration étaient particulièrement sollicités de la fin du XIXe siècle à la fin du XXe pour la réalisation des signalétiques intérieures et extérieure, notamment pour l’information et la publicité.

Si ce métier a peu à peu disparu avec l’apparition des nouvelles techniques de signalétique, on en garde une certaine nostalgie et quelques “survivants” ont même repris le flambeau !

d9a705c39caf4f7c571bd09f4e3a3800   sign-painters-1    sign11

Peintre en lettre : un travail d’orfèvre

Experts de la calligraphie, les peintres en lettres peuvent dessiner des décors sur des supports variés tels que le papier, le bois, les vitrines, la tôle ou encore les véhicules.

Pour un résultat optimal, ils effectuent des essais en ateliers sous forme d’esquisses et de maquettes puis les reproduisent ensuite en condition réelle avec une extrême minutie, aidé d’une canne à peindre leur servant de point d’appui. Pour plus de précision, ils utilisent un “pinceau à lettre” bénéficiant d’une touffe longue qui permet de tracer un élément d’un seul geste, que ce soit un filet, un caractère ou un ornement, sans avoir à s’y reprendre.

Le peintre en lettre aussi appelé peintre publicitaire peut réaliser une grande variété de styles d’écritures, qu’elles aient un alignement droit, oblique ou courbe, des aplats de couleurs ou des dégradés, des ombres, des dorures, etc. Il peut également réaliser tous les ornements associés, qu’il s’agisse d’un simple filet ou d’une véritable illustration.

Il est également reconnu pour ses talents dans la pose de feuilles d’or sur les lettres qui apporte une touche élégante sur les vitrines.

Un job en plein renouveau

Face aux nouvelles techniques d’impression et de découpe et à l’arrivée des supports adhésifs qui ont nettement fait baisser les coûts, le métier de peintre en lettres avait quasiment disparu à la fin du 20e siècle.

Heureusement, la tendance du vintage et du retour à l’ancien est passée par là et l’on assiste aujourd’hui à un véritable renouveau du métier. Bien sûr, cela reste confidentiel avec des commandes encore limitées compte tenu du coût important, mais on peut déjà se réjouir que la profession n’ait pas totalement sombré dans l’oubli. 

9f7c645f62650e677f6081b5235782c3 0abad47066356eded9887f98264a2101 ebd6baff16b8ed65cbb3289c5f56ed1e  07808683eab49ed1ce750940f6d3ec6d  2a9f2eea2db771669038d1664d5e570a   7feecd42a9ca12142bfd2e0a999ab591   397b83e2a3564bff1618f58aa293b1c1   76e53fcf8ad2d594da58889cff5441e9

Parmi ces artistes talentueux, on apprécie beaucoup les travaux du New Yorkais Gary Baxter alias « Wall Dog » (plus d’infos sur cet article ) et de Pete Vogel, artisan à Seattle (voir son portfolio).

Si le sujet vous intéresse, voici le trailer du film Sign Painters où vous pourrez découvrir les coulisses du métier.

 

Une alternative plus accessible : la vitrine façon Posca !

Sur le même principe de signalétique réalisée à même la vitrine, on assiste aujourd’hui à une nouvelle tendance très sympa : les décors réalisés au marqueur Posca (feutre à base de peinture à l’eau) . Ce nouveau mode de customisation des vitrines à l’avantage d’être beaucoup plus accessible et conserve cet aspect artisanal et fait main, à l’image de la peinture en lettres. Par ailleurs, il apporte un aspect cool et original à l’enseigne et peut, selon les envies, être modifié au fil du temps. Maintenant place à la créativité ! 

 

017b21e5c4a171e3c7f2569d55cfd093  33cf88725796f2b209273975ac32f061  b803952efe47f2c8eba26d1029e0b6cf  91b80d492133350bfabf0bd270b8ec19 7ebb2f80051bc7bfe1eae310a5e965d9 0b44f17b0fffcc195b49468ffb810e42 10b7e85da1ca49b836934061d236772d f1a54f388582e1ba26e929111eec7813